Accueil > Nouvelles > Article

Lévis Ford -- Nouveau directeur général, nouvelle ère!

2021-01-28

lv006 photo 20se  c c 81bastien 20proulx

NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL, NOUVELLE ÈRE

Il en a fait du chemin, le p'tit gars de Charlesbourg! Sébastien Proulx est un touche-à-tout qui a toujours su que son destin se trouvait dans le commerce au détail. Et chez Ford, il a trouvé les défis et les produits qui correspondent à son ambition. La relève se porte bien!

Premières expériences formatrices

Né à l'époque de gloire des Big Wheel, des BMX et des cartes de hockey, Sébastien Proulx passe une enfance heureuse dans la banlieue de Québec. Après ses études secondaires, il s'inscrit au cégep de Limoilou et en ressort avec son DEC en techniques administratives en poche. Sébastien croit alors que le bonheur se trouve dans un cubicule. Or, après deux ans passés chez Revenu Québec en vérification fiscale, son âme crie famine : il a besoin d'autre chose, de bouger, d'évoluer dans un environnement stimulant. Le cubicule beige, très peu pour lui. Il entreprend donc un bac en ressources humaines et marketing à l'Université Laval.

Le destin frappe à sa porte

Il tombe alors sur une annonce du Groupe HBC (La Baie, Zellers, Déco Découverte, alouette!) qui fait la promotion d'un programme d'embauche pour les jeunes. Lui qui avait été heureux comme un poisson dans l'eau dans son emploi étudiant chez Sears comprend que ce programme est parfait pour lui. Il pose sa candidature, est rapidement accepté et déménage ses pénates à Montréal à titre de directeur adjoint d'un Zellers. Ah, douce nostalgie! Il y apprend les rouages de la gestion d'envergure et se hisse en un an au poste de gérant.

Aller ailleurs… pour mieux revenir

Mais Sébastien aspire à mieux. Après 2 ans, il met un terme à son aventure zellersienne et accepte un poste de directeur de succursale à la SAQ, toujours dans la région montréalaise. (On pourrait dire qu'ici, il est heureux comme un pinot dans l'eau, mais on ne fera pas de mauvais jeux de mots, non non non). Il travaille dans plusieurs succursales sur l'île de Montréal et aiguise ses connaissances en gestion de succursales. Et bien que Montréal lui plaise, Sébastien aspire à rentrer au bercail : son 418 lui manque… avec raison!

La SAQ le mute enfin à Québec où il lui donne quatre autres années, dont les trois dernières sont passées à la barre de la SAQ Sélection de Saint-Nicolas. Sébastien adore la complexité de la gestion d'une succursale, avec tous les défis que ça comporte : employés, stocks, respect des normes, service à la clientèle. Aucune journée ne ressemble à la dernière, et Sébastien est vraiment convaincu d'être à sa place dans un tel environnement.

Une opportunité à saisir

Alors que Sébastien est dans sa 6e année à la SAQ, un chasseur de têtes le contacte pour lui proposer de prendre les rênes du nouveau magasin Target de Place Laurier. Eh oui, le Target ! Et si le passage des Target au pays s'est avéré une aventure en mode « crash and burn », Sébastien y a quand même gagné une solide expérience : ce n'est pas tous les jours qu'on confie à un jeune l'ouverture d'un magasin à grande surface.

Au bout de deux ans, Sébastien sent toutefois qu'il a fait le tour et qu'il a atteint ses… targets. Il allume donc ses antennes et reste à l'affût des opportunités d'emploi dans la région. Il tombe sur une mystérieuse offre sur LinkedIn, pour un concessionnaire automobile qui garde l'anonymat. Mais ça ne rebute pas Sébastien qui, curieux, envoie tout de même son CV. Laval Volkswagen le rappelle et lui propose un poste de directeur des ventes de véhicules d'occasion, sur lequel Sébastien saute sans hésiter. Et le lendemain de la signature de son nouveau contrat, il apprend la fermeture définitive des Target au pays! Question excellent timing, Sébastien est un champion.

Passion automobile

Pendant deux ans, Sébastien évolue dans le monde de la vente automobile. Il aime apprendre, il aime découvrir les produits, il aime tisser des relations avec les clients, il aime la vision des Ouellet qui gèrent Laval Volkswagen depuis des années. Il aime tout de ce poste, mais souhaite grandir, ratisser plus large. Comme les possibilités sont alors limitées chez Laval, il part pour tenter sa chance comme représentant sur la route pour une entreprise dans le domaine vinicole. Mais la vie de rep, très peu pour lui. Il se rend rapidement compte que même s'il sillonne les routes de la province, son cœur est resté dans un garage!

Étant demeuré en très bons termes avec les Ouellet, il est heureux d'apprendre que Groupe Ouellet fait l'acquisition de Banlieue Ford. Il l'est encore plus quand les Ouellet lui proposent de prendre la direction générale de la concession de Saint-Apollinaire. Il quitte le monde des vins sans regret et retrouve le bonheur de la vente automobile.

Le poste de directeur général vient avec une courbe d'apprentissage abrupte, mais Sébastien trouve rapidement ses repères. Son expérience de gestionnaire rend l'adaptation plus aisée, et lui permet de se concentrer sur les aspects techniques du travail. Aucun doute : il est sur son X. Il hérite d'une équipe stable, de processus bien établi et d'un souci inégalé pour la satisfaction client. Banlieue Ford lui offre ainsi les conditions idéales pour bien apprendre le rôle de directeur général.

Lévis Ford, la nouvelle aventure

Après presque trois ans à gérer les Pros de St-Apo, on lui propose d'amener son savoir-faire et sa vision jeune et dynamique chez Lévis Ford, nouvellement dans le giron du Groupe Ouellet. Lévis Ford a connu de très nombreux changements au cours des dernières années, et Sébastien se voit confier le mandat de ramener la stabilité et la cohésion des équipes dans cette concession ouverte en 1983 et comptant une soixantaine d'employés. Mais Sébastien n'a pas froid aux yeux et compte relever ce défi avec brio. Pleine de potentiel et dotée d'une équipe qui aspire à de grandes choses, la concession Lévis Ford est un terrain de jeu rêvé pour Sébastien, qui y voit une occasion d'accroître la clientèle en misant sur l'excellent service.

La musique dans le sang

Quand Sébastien n'est pas chez Lévis Ford à rêver au Bronco ou au Mustang Mach-E 100 % électrique, on peut toujours le trouver dans une salle de spectacle à faire le plein de ses groupes préférés. Bon, ça, c'était avant la pandémie… Mais Sébastien est un fou de musique et un boulimique des shows : il pouvait voir entre 30 et 40 spectacles par année! Les bains de foule, il en redemande. Il ronge donc son frein en attendant le retour d'une semblant de normalité, et se console avec sa tribu : lui et sa blonde ont quatre préados : de quoi les garder passablement occupés!

Rien ne presse pour Sébastien. Il sait que les changements à apporter chez Lévis Ford se feront à la suite d'une réflexion en profondeur. Chez lui, pas de gestes irréfléchis : le fin renard analyse, observe et pose un diagnostic global avant d'agir. En poste depuis novembre 2020, il prend le temps de poser les bonnes fondations, une brique à la fois. Un défi à la hauteur du potentiel de la concession… et de Sébastien!

Heures d'ouverture

  • Horaires: Ventes - Neuf
  • Horaires: Ventes - Occasion
  • Horaires: Service & Pièces